La Guilde sur Canal Sud

publié le 21 nov. 2017 à 08:19 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 25 nov. 2017 à 07:28 ]

La Guilde à Caraman

publié le 9 mai 2017 à 07:51 par Guillaume Herbert

Nous serons présent au 1er festival de Caraman Barjot avec un stand de tir à l'arc, du thé et des makrouts.

Le Défi de Mahault

publié le 6 mars 2017 à 04:00 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 14 mars 2017 à 10:36 ]

Un après-midi d'anniversaire organisé par La Guilde...
Merci beaucoup à Hyven Onze pour ce montage vidéo !

Les coulisses d'un GN : Côté Joueur

publié le 22 févr. 2017 à 05:02 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 22 févr. 2017 à 06:17 ]

Tout a commencé il y a onze ans lorsque je me suis vue proposer de participer à un GN
- Un GN ??? Mais kécecé ?
- Bah en fait, on joue un rôle dans un univers donné, se déguise et on s’amuse…
Dis comme ça, j’étais pas vraiment emballée mais mon ami était très persuasif !
Il a débarqué quelques jours plus tard avec un petit livret et les fiches d’inscription.
- Ça, ce sont les règles du jeu. Il faut les lire, choisir tes comp’ et écrire ton BG.”
- Mais tu parles quelle langue là ???
- Bon je t’explique : le personnage que tu vas jouer aura des compétences particulières et tu les choisiras en fonction des règles du jeu.
- Et le BG, c’est quoi ?
- Le BG c’est le Background, en gros c’est l’histoire de la vie de ton personnage. D’où il vient, ce qu’il a fait… Tout en essayant de de faire cadrer l’histoire au scénario du jeu

On a donc épluché le livret de règles (explication de texte et tout le tintouin) :
- Mais tu veux dire que je vais lancer des boules de feu sur les gens ???
- Dans la réalité tu vas lancer des balles en mousse mais dans l’imagination de tout le monde ce sera des boules de feu…
- Et mon personnage il peut être quoi ?
- Tout ce que tu veux en fonction des règles… Là tu vois on monte un groupe d’Elfes, c’est super hautain et pas très résistant mais c’est trop la classe !

La suite au prochaine épisode...

Portrait chinois de Brice : Notre Gérant

publié le 22 févr. 2017 à 05:01 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 22 févr. 2017 à 05:02 ]

Brice, si tu étais...

Un trait de caractère : L'impatience !! Un défaut parfois mais cela me permet de faire bouger les choses, surtout quand elles me tiennent à cœur!

Un univers : DreamLand ! L’univers du manga éponyme ! C'est le seul manga français édité au japon que je recommande pour les rêveurs ou ceux qui croient en leurs rêves !! Une petite perle !!

Une musique : FreeBird de Lynyrd Skynyrd pour son solo de guitare le plus époustouflant de tous les temps a 4m55 !

Un dessin animé : Le livre de la Jungle pour la chanson du Roi Louis. Pour moi la meilleur chanson de tous les Disney

Un jeu : 7 Wonders parce qu’il est excellent et que je suis imbattable !!

Une pizza : La Romaine (tomates jambon œufs fromage) parce que c'est grâce aux grands classiques qu'on peut juger la qualité d'un pizzaïolo !

Autre chose à ajouter ? Oui, si j’étais un film, je serais "Almost famous", le meilleur film musical de tous les temps tout simplement !!

Zoom sur l'Alchimie du Jeu

publié le 22 févr. 2017 à 04:56 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 22 févr. 2017 à 04:58 ]

L'association l’Alchimie du Jeu propose chaque année, l’un des plus grands festivals d’Europe, dédié au monde ludique ! 20 000 visiteurs, 10 000 jeux, 2000m² de salon, 500 bénévoles, 3 journées d’ouverture et 0€ de prix d’entrée ! 

Tous les ans depuis 2001, des bénévoles se donnent à fond pour vous faire vivre un festival familial et convivial où tout le monde s’amuse ! Des plus experts jusqu’aux néophytes, tout le monde y trouvera son compte.

La Guilde vous invite donc à ne rien programmer les 26, 27 et 28 mai prochains et à tenter ou retenter l'expérience du Festival du Jeu au parc des expositions de Toulouse hall 7 et 8 !!

Pour les plus courageux le festival a toujours besoin de braves pour donner un coup de main ! En plus de la satisfaction d’avoir participé à la réussite de cette grande famille, vous serez nourris matin, midi et soir par des grands chefs !! 

Pour vous inscrire en tant que bénévole ou pour toute autre information, rendez-vous sur le site de l'Alchimie du Jeu !! 

Les coulisses d'un GN

publié le 23 déc. 2016 à 08:25 par Guillaume Herbert


A l'origine vous trouvez souvent une bande de copains passionnés par une histoire, un univers, une saga littéraire, un film culte, des jeux (jeux de rôles sur table, jeux vidéo...) Puis un jour il leur vient une idée saugrenue : « Tiens ! Si on inventait notre histoire ? ». 

Et là, c'est le début d'une aventure qui va demander beaucoup de temps, beaucoup, beaucoup d'imagination.

Il faut créer un monde, cherchez l'inspiration dans ce que vous connaissez. Par exemple : Mad Max, Harry Potter, le Seigneur des Anneaux pour ne reprendre que les plus connus. Les seuls freins sont votre imagination et les moyens dont vous disposez. Un GN Star Wars ne demande pas les mêmes infrastructures qu'un GN la Guerre du Feu ! Vous posez la genèse : les différents royaumes, factions, les peuples qu'il sera possible d'interpréter, les légendes et les mythes (les divinités, les Héros les grands méchants...) voilà pourquoi il est plus facile de s'appuyer sur des mondes déjà écrit par d'autres. Il faut aussi définir les règles du jeu : ce que seront capables de faire les participants (la magie, le combat, l'artisanat...). Portez une attention particulière à ce qu'elles soient équilibrées pour éviter le « grobillisme ».  Attention toutefois car des règles qui fonctionnent sur le papier ne seront peut être pas réalistes en GN. 

Vous avez un GN sur le papier : BRAVO !!!! Maintenant vous allez lui donner vie et pour cela commencer par choisir une date et un lieu (Attention marathon administratif pour les autorisations assurances, etc). Si vous déroulez votre histoire sur une seule date c'est un « one shot » si vous prévoyez plusieurs opus c'est une « campagne ».Vous devrez définir la durée de votre opus de quelques heures à plusieurs jours. Il vous faut écrire (encore) le scénario du premier opus. C'est le scénario et le site du GN qui vous permettront de lister vos besoins matériels et humains, le budget et le nombre de participants que vous souhaitez accueillir. 

A ce stade de l'aventure vous avez déjà accompli un bon tiers du projet (courage!). Il est temps d'ouvrir les inscriptions via le bouche à oreille, les réseaux sociaux, les sites spécialisés. Pour donner envie aux joueurs de partager votre aventure (et par la même de la financer en partie) vous devez écrire (toujours) un synopsis qui est en gros un résumé de votre monde et du scénario.

En attendant que les premières inscriptions arrivent, vous n'allez pas chômer. Il faut encore donner de la consistance au jeu. Les fiches des PNJ sont encore à rédiger (Personnages Non Joueurs : ce sont des acteurs qui vont donner le rythme pendant le jeu en apportant des indices ou de la difficulté aux joueurs). Les accessoires doivent être fabriqués ou trouvés : objets de quête, parchemins, décorum, composants d'artisanat, de magie., costumes, armes

Allez vous êtes environ aux 2/3 de l'organisation ! On y croit ! Vous avez à ce stade reçu les inscriptions des participants (PJ, PNJ) et il faut donc mettre tout ce petit monde en relation dans le jeu. En fonction de leurs BG (Background : histoire du personnage) ils auront des quêtes, des objectifs, des alliances, des animosités, des amis, des amours, des emm... comme disait le poète ! Le but étant pour eux de sauver le monde... la plus part du temps.

Nous sommes à J-3 ! Youpi, si vous avez survécu aux réunions d'organisation et aux dernières 48h sans dormir. Vous allez devoir installer sur site tout ce que vous avez crée, imaginé et vous rendre compte que RIEN ne se passe comme prévu... Mais pas de panique : C'EST NORMAL ! Sachez improviser ! 

Le Jour J est là et petit à petit vous allez voir les joueurs installer leur campements, mettre leur beaux habits de lumière et commencer à gentiment se taper dessus parce qu'un GN ne commence JAMAIS à l’heure dite. Viendra alors le briefing avec le rappel des règles de sécurité (qu'on ne répète jamais assez) et la vérification des armes et armure. Il ne vous reste plus alors qu'à lancer le Start du Jeu et prier tous les dieux que vous avez crée, que tout se passe pour le mieux et surtout que tout le monde s'amuse car n'oubliez jamais que tout ceci n'est qu'un JEU !

- Calli -

Entretien Exclusif avec... Marie !

publié le 23 déc. 2016 à 04:43 par Guillaume Herbert


Aujourd'hui
 nous sommes avec Marie en direct de l’atelier de “La Guilde” pour une petite interview qui, j'espère, nous permettra de connaître un peu mieux cet étrange personnage. Nous commençons par un café et Marie me présente l’atelier et les bureaux à l’étage. Je peux déjà entrevoir plusieurs costumes fraîchement créés, certains encore pris dans la machine à coudre. Des objets incroyables, soigneusement rangés sur des grandes étagères, nous entourent, je devine déjà des éléments de décors qui serviront aux histoires dans lesquelles La Guilde nous fera voyager très bientôt...

    L'Echo du QG : Bonjour Marie! Pour vous présenter, pouvez vous nous raconter rapidement votre parcours ?
    Marie : En premier lieu, je tiens à dire que je déteste profondément les interviews ou tout type de matraquage médiatique. Soyez donc certains que ce sera une des rares occasions pour vous, de me lire ou de me voir, sauf cas particuliers :) Je suis une actrice de l’ombre, j’ai toujours été attirée par l’organisation, l’envers du décor, les gens qui font pour l’amusement et le bonheur des autres. Très tôt j’organisais des spectacles, des événements, c’est pour ça que la plus grande partie de ma vie d’étudiante fut consacrée au bénévolat. J’ai découvert l’animation il y a huit ans et depuis, je m’éclate à éduquer, amuser, animer petits et grands dans mon cadre professionnel. Je suis titulaire d’un BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport), qui me permet, entre autres, de faire de la direction d’équipes.

    LEDQG : Pouvez vous nous expliquer brièvement ce qu’est que “La Guilde” et quel est votre rôle au sein de cette société coopérative?
    Marie : Brièvement ! OK ! La Guilde, c’est parti d’une soirée pendant un séjour Grandeur Nature : créer une structure professionnelle dans l’organisation de GN éducatifs! Allier loisir et utile ! Depuis, c’est une aventure partagée où chacun apporte sa pierre à l’édifice. Plus concrètement, on démocratise le jeu de rôle grandeur nature et on le fait valoir en tant que réel outil éducatif, permettant de développer les valeurs du vivre ensemble : tolérance, respect, empathie, cohésion, entraide... C’est un projet dont je suis fière ! On propose des ateliers, des stages, des séjours et des événements, à tous les publics à partir de 7 ans. On joue et on se marre avec des armes en mousse et des costumes de ouf ! Mon rôle là dedans, c’est un peu de coordination et un peu de tout. J’essaie de garder une vision extérieure et de définir les priorités, c’est pas facile. Je crée des temps de réunion pour bosser en commun. Je travaille et aide tout le monde, je m’assure que tout le monde va bien, je rencontre des partenaires et le réseau, je transmet mon savoir en termes de pédagogie... Et j’apporte de la bonne humeur !
    LEDQG : Pouvez vous nous expliquer ce qu’est le GN ?
    Marie : GN c’est Grandeur Nature. C’est plus précisément un type de jeu de rôles, où les participants incarnent des personnages. En gros, tu prends une personnalité et tu joues avec, le tout dans différents mondes : les possibilités sont infinies ! Tu peux être un gros guerrier avec une énorme hache complètement bête, comme une lady des années 40 accro à la mode ! Une fois ton personnage choisi, costumé et accessoirisé, tu peux vivre des aventures dictées par un scénario, une histoire à suivre où tu influes sur les événements, suivant tes décisions. Et surtout, on fait des rencontres, plus ou moins amicales...

    LEDQG : Mais alors êtes vous vous même un fana de GN?
    Marie : Oui et non. Je ne me considère pas comme une réelle fana ! Je trouve que c’est très drôle et que c’est un bon exutoire ! Par contre, utilisé comme outil éducatif, c’est très complet! Sport, activités manuelles et d’expression, outil de cohésion, jeu coopératif... Le rêve de tout animateur pro !

    LEDQG : A quel moment avez vous décidé de sauter le pas et d’en faire votre métier ? Ou à quel moment avez vous eu l’idée de créer cette structure ?
    Marie : On a décidé de créer cette structure à plusieurs, ça aurait été impossible autrement ! A la base, on était deux à faire du GN en espace jeunes et on s’est regroupé. On a bossé sur le projet pendant 6 mois, recherché des partenaires, peaufiné le projet... Puis naturellement, on a concrétisé en ayant des passionnés de GN qui nous ont rejoint. La SCOP existe officiellement depuis le 9 septembre 2016, et entre la naissance de l’idée et le dépôt des statuts, il s’est écoulé un an !

    LEDQG : En dehors du GN avez vous d’autres passe temps ? D’autres passions ?
    Marie : J’essaie toujours d’être active dans l’organisation de concerts ou d’événements associatifs, mais j’ai de moins en moins de temps avec tout ce qui se passe à la Guilde ! Sinon, je chante dans un groupe de métal et j’aime bien les médecines naturelles !

    LEDQG : Vous avez parlez à plusieurs reprise du monde associatif ! Est-ce un univers qui est important à vos yeux ?
    Marie : Bien sûr! Être bénévole dans une association, c’est donner de l’énergie pour une cause qui nous parle, sans attendre d’autre satisfaction que de voir les autres sourire ! Les associations sont, aujourd’hui, indispensables dans de nombreux domaines, surtout dans le culturel et le social !

    LEDQG : Mais alors pourquoi avoir choisi ce statut pour la Guilde ? Et d’ailleurs pouvez vous nous en dire plus au sujet des SCOP ?
    Marie : Sincèrement, c’est une question à laquelle il nous a fallu du temps pour répondre ! Au départ on voulait créer une association mais nous voulions aussi être salariés. Nous ne voulions pas de bureau d’association factice, nous voulions que tous les membres du projet puissent en faire leur profession. La SCOP nous a paru le bon compromis car cela permet que tous les salariés soient décisionnaires, sans hiérarchie ou prises de décisions unilatérales, comme on peut l’observer parfois dans certaines entreprises modernes. On oeuvre tous à faire marcher la Guilde, on se fait confiance, on est tous au même niveau et tous persuadés de la réussite de notre aventure !

    LEDQG : Merci Marie d’avoir pris un peu de temps pour nous parler de vous et de La Guilde qui, j'espère, fera rêver le plus de monde possible !

Propos recueilli le 17/12/2016 par Brice Monnier pour L'Echo Du Quartier Général.

Premier cri

publié le 9 déc. 2016 à 12:30 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 22 févr. 2017 à 06:19 ]

Ça y est ! 

Les dates et tarifs que nous avons concocté pour vous sont enfin prêts ! 
Vous les trouverez sous l'onglet activités et vous pouvez d'ores et déjà faire vos réservations par mail (reservations@laguilde.in)

Que vous représentiez une collectivité, un comité d'entreprise, une association ou un groupe de particuliers, n'oubliez pas que nous faisons aussi des activités sur mesure. N'hésitez pas à nous contacter (contact@laguilde.in)

Naissance

publié le 14 sept. 2016 à 09:18 par Guillaume Herbert   [ mis à jour : 22 févr. 2017 à 06:18 ]

A peine une semaine que les statuts sont posés et déjà les premiers artefacts numériques de la jeune SCOP "La Guilde" apparaissent à la surface du web. Bientôt, ici même, vous pourrez trouver :
  • Des réponses à vos questions concernant le jeu de rôle Grandeur Nature (une documentation complète est en cours de rédaction),
  • Les dates et les tarifs de nos ateliers, stages et autres séjours que nous proposons dès cette année.
  • Toutes les informations administratives, pédagogiques et ludiques sur notre activité.
En attendant, n'hésitez pas à consulter notre plaquette en téléchargement ci-dessous.

1-10 of 10