La SCOP‎ > ‎Nouvelles de La Guilde‎ > ‎

Les coulisses d'un GN

publié le 23 déc. 2016 à 08:25 par Guillaume Herbert

A l'origine vous trouvez souvent une bande de copains passionnés par une histoire, un univers, une saga littéraire, un film culte, des jeux (jeux de rôles sur table, jeux vidéo...) Puis un jour il leur vient une idée saugrenue : « Tiens ! Si on inventait notre histoire ? ». 

Et là, c'est le début d'une aventure qui va demander beaucoup de temps, beaucoup, beaucoup d'imagination.

Il faut créer un monde, cherchez l'inspiration dans ce que vous connaissez. Par exemple : Mad Max, Harry Potter, le Seigneur des Anneaux pour ne reprendre que les plus connus. Les seuls freins sont votre imagination et les moyens dont vous disposez. Un GN Star Wars ne demande pas les mêmes infrastructures qu'un GN la Guerre du Feu ! Vous posez la genèse : les différents royaumes, factions, les peuples qu'il sera possible d'interpréter, les légendes et les mythes (les divinités, les Héros les grands méchants...) voilà pourquoi il est plus facile de s'appuyer sur des mondes déjà écrit par d'autres. Il faut aussi définir les règles du jeu : ce que seront capables de faire les participants (la magie, le combat, l'artisanat...). Portez une attention particulière à ce qu'elles soient équilibrées pour éviter le « grobillisme ».  Attention toutefois car des règles qui fonctionnent sur le papier ne seront peut être pas réalistes en GN. 

Vous avez un GN sur le papier : BRAVO !!!! Maintenant vous allez lui donner vie et pour cela commencer par choisir une date et un lieu (Attention marathon administratif pour les autorisations assurances, etc). Si vous déroulez votre histoire sur une seule date c'est un « one shot » si vous prévoyez plusieurs opus c'est une « campagne ».Vous devrez définir la durée de votre opus de quelques heures à plusieurs jours. Il vous faut écrire (encore) le scénario du premier opus. C'est le scénario et le site du GN qui vous permettront de lister vos besoins matériels et humains, le budget et le nombre de participants que vous souhaitez accueillir. 

A ce stade de l'aventure vous avez déjà accompli un bon tiers du projet (courage!). Il est temps d'ouvrir les inscriptions via le bouche à oreille, les réseaux sociaux, les sites spécialisés. Pour donner envie aux joueurs de partager votre aventure (et par la même de la financer en partie) vous devez écrire (toujours) un synopsis qui est en gros un résumé de votre monde et du scénario.

En attendant que les premières inscriptions arrivent, vous n'allez pas chômer. Il faut encore donner de la consistance au jeu. Les fiches des PNJ sont encore à rédiger (Personnages Non Joueurs : ce sont des acteurs qui vont donner le rythme pendant le jeu en apportant des indices ou de la difficulté aux joueurs). Les accessoires doivent être fabriqués ou trouvés : objets de quête, parchemins, décorum, composants d'artisanat, de magie., costumes, armes

Allez vous êtes environ aux 2/3 de l'organisation ! On y croit ! Vous avez à ce stade reçu les inscriptions des participants (PJ, PNJ) et il faut donc mettre tout ce petit monde en relation dans le jeu. En fonction de leurs BG (Background : histoire du personnage) ils auront des quêtes, des objectifs, des alliances, des animosités, des amis, des amours, des emm... comme disait le poète ! Le but étant pour eux de sauver le monde... la plus part du temps.

Nous sommes à J-3 ! Youpi, si vous avez survécu aux réunions d'organisation et aux dernières 48h sans dormir. Vous allez devoir installer sur site tout ce que vous avez crée, imaginé et vous rendre compte que RIEN ne se passe comme prévu... Mais pas de panique : C'EST NORMAL ! Sachez improviser ! 

Le Jour J est là et petit à petit vous allez voir les joueurs installer leur campements, mettre leur beaux habits de lumière et commencer à gentiment se taper dessus parce qu'un GN ne commence JAMAIS à l’heure dite. Viendra alors le briefing avec le rappel des règles de sécurité (qu'on ne répète jamais assez) et la vérification des armes et armure. Il ne vous reste plus alors qu'à lancer le Start du Jeu et prier tous les dieux que vous avez crée, que tout se passe pour le mieux et surtout que tout le monde s'amuse car n'oubliez jamais que tout ceci n'est qu'un JEU !

- Calli -