Plans Convoités

Scénario pour 10 à 25 joueurs, 4 heures de jeu

Ambiance espionnage, pour adolescents et adultes

Besoin pour la zone de jeu : salle de réception


En 1941, Edmond Tulair, physicien nucléaire au caractère dérangé, a l’intuition d’un modèle de bombe à hydrogène, surpassant de loin les travaux de ses condisciples sur la bombe atomique. Face à l’hostilité et l’incompréhension de ses pairs, Edmond entrepris de développer ses propres plans.

Violant le secret militaire Américain, il s’extrada en Europe par l'Algérie, emportant données confidentielles et plans presque achevés. Il s’installe alors dans le sud de la France et continue ses recherches.

Cependant, son arrivée aussi discrète soit-elle, n'échappe pas à un officier de Vichy en charge de la surveillance du territoire. Ce dernier, un dénommé Julien Deltrot, se rendit compte de ses projets, et - poussé par une ambition personnelle dévorante et un patriotisme exacerbé - se mit à lui fournir discrètement son soutien, tout en lui extorquant ses précieuses avancées. L’aboutissement des travaux de Tulair se soldèrent dramatiquement par son assassinat, Deltrot ne souhaitant permettre aucune forme de trahison de la part de son associé devenu encombrant.

Cependant, la méfiance maladive de Deltrot ne lui fut d’aucun secours lorsqu’en 1944, il fut assassiné à son tour par la résistance française, et il emporta pour finir son lourd secret dans sa tombe...

... Jusqu’à aujourd’hui. Certaines correspondances récemment retrouvées ont permis de localiser les fameux plans de Tulair. Julien Deltrot, patriote, avait probablement laissé des pistes afin de pouvoir aider l'Etat français, même si il venait à disparaître. Les temps ont changés, la bombe H a déjà fait ses preuves, et ce fantôme du passé n’est plus la grande priorité. Pour autant, cette découverte pourrait terriblement changer la donne si les plans arrivaient dans de mauvaises mains.